Pages

dimanche 11 décembre 2011

mercredi 23 novembre 2011

C'est la dernière exposition du parcours photographique « Entre dix et douze », exposition collective du 5 au 11 décembre.


Nous vous attendons nombreux pour la der des der !

En 2011, la galerie Phot’oeil a voulu mettre en place dans l’Aude un parcours photographique pour mieux faire connaître quelques uns des photographes œuvrant dans le département. Cette manifestation fête le chiffre 11, symbole du département de l’Aude : en cette année 2011, onze expositions sont organisées dans onze lieux où onze artistes présentent leurs travaux, accompagnés de Anne Montaut en invitée.
Exposition collective à la galerie des Arts de Trèbes
Jean-Jacques Béguin, Idriss Bigou-Gilles, Claudine Capdeville, Cécile Cros, Attila Farkas, Claudio Isgrò, Bernard Lapéna, Guy Lecerf, Anne Montaud, Sylvie Romieu, David Samblanet, Éric Sinatora.

Vernissage de la clotûre du parcours photographique le lundi 5 décembre
à 19h

du 5 au 11 décembre.

Galerie des Arts
O.M.S.L 
avenue Pierre Curie
11800 Trèbes
du lundi au samedi
de 10h à 12h et 14 h à 18h



samedi 12 novembre 2011

Les photographies du vernissage des expositions de Anne Montaut et Cécile Cros à la galerie des Arts de Trèbes(11)

C'était hier à 12h30 à la galerie des Arts de Trèbes juste après les commémorations du 11 novembre, rappel de la mémoire et  du souvenir du jour de  l'Armistice de 1918 qui mit fin aux combats de la première guerre mondiale (1914-1918). Anne Montaut et Cécile Cros ont présenté leurs travaux photographiques,
Anne Montaut  qui dans son enfance a écouté les histoires de son grand-père sur la guerre 14-18, nous a lu un extrait du livre « Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier 1914-1918 », Louis Barthas est un ancien combattant de la Grande Guerre, né le 14 juillet 1879 à Homps(Aude ) et mort le 4 mai 1952 à Peyriac-Minervois(Aude).

Entre les récits des anciens combattants, les images et les objets qui racontent "leur guerre" et les résumés des livres d´histoire, il y a toute la distance qui sépare la vision de l´individu sur le terrain du point de vue global, stratégique, statistique. Anne Montaut a choisi d´explorer la mémoire collective de notre siècle au point de rencontre entre le particulier et l´universel, là où la guerre a touché sa propre famille, où la blessure d´un grand-père a marqué son enfance : "la Grande Guerre", celle de 14-18, fournit la matière de ce travail photographique, enquête et reconstitution qui, sous les drapeaux, retrouve les hommes…


Cécile Cros a sillonné le département de l'Aude à la recherche des poilus des monuments aux morts.


Mes "préférés" sont ceux de Thézan à l´air dubitatif et de Talairan qui bourre sa pipe. Parfois un personnage les accompagne, souvent une figure féminine représentant la République ou la victoire qui les soutient dans la souffrance ou les couvre de lauriers, celui de Montséret cache derrière lui et protège de sa main une femme qui elle-même tient un petit enfant dans ses bras: incarnations de la France? de la patrie? Enfin, et ce n´est que mon impression, certains ont des traits vraiment proches de ceux des gars du pays, c´est le cas à Capendu ou Ginestas.

C´est l´attachement à "mon petit pays" qui fait que j´ai commencé ma collection dans l´Aude. Ce département qui pourtant était si loin du front de la guerre et a été profondément meurtri.


Articles du moment :

Trèbes. «Les poilus»s'exposent ce 11 novembre

Publié le 10/11/2011


Les photographies sont de Attila Farkas et David Samblanet






Anne Montaut
Cécile Cros



mardi 18 octobre 2011

Novembre : Anne Montaut et Cécile Cros à la galerie des Arts de Trèbes

Exposition à la galerie des Arts de Trèbes du 11 au 30 novembre 2011,
"Là aussi se rassembleront les aigles"
Anne Montaut, invitée d´honneur :
Commémorée, en train de se faire ou prête à se déclarer, la guerre est omniprésente. La civilisation est hantée par la barbarie, destructrice et régénératrice, fondatrice.
Entre les récits des anciens combattants, les images et les objets qui racontent "leur guerre" et les résumés des livres d´histoire, il y a toute la distance qui sépare la vision de l´individu sur le terrain du point de vue global, stratégique, statistique. Anne Montaut a choisi d´explorer la mémoire collective de notre siècle au point de rencontre entre le particulier et l´universel, là où la guerre a touché sa propre famille, où la blessure d´un grand-père a marqué son enfance : "la Grande Guerre", celle de 14-18, fournit la matière de ce travail photographique, enquête et reconstitution qui, sous les drapeaux, retrouve les hommes…
Cécile Cros :
C´est lors d´une conversation entre amis qu´est venue cette constatation que les poilus des monuments aux morts sont souvent très différents. Et c´est devenu intéressant de voir quelle place leur est réservée, quel matériau a été choisi qui peut traduire l´opulence d´un village, mais surtout c´est dans la diversité des expressions que j´aime ces statues.
Certains sont représentés les armes à la main et le pas en avant, d´autres sont très classiques un mince sourire à l´air triste sous la moustache, quelques-uns sont présentés blessés, d´autres agonisants ou morts.
Mes "préférés" sont ceux de Thézan à l´air dubitatif et de Talairan qui bourre sa pipe. Parfois un personnage les accompagne, souvent une figure féminine représentant la République ou la victoire qui les soutient dans la souffrance ou les couvre de lauriers, celui de Montséret cache derrière lui et protège de sa main une femme qui elle-même tient un petit enfant dans ses bras: incarnations de la France? de la patrie? Enfin, et ce n´est que mon impression, certains ont des traits vraiment proches de ceux des gars du pays, c´est le cas à Capendu ou Ginestas.
C´est l´attachement à "mon petit pays" qui fait que j´ai commencé ma collection dans l´Aude. Ce département qui pourtant était si loin du front de la guerre et a été profondément meurtri.



Galerie des Arts
Avenue Pierre Curie
11800 Trèbes
04.68.78.57.96
Du lundi au samedi
10H00-12H00/15H00-19H00
 ©Anne Montaut
©Cécile Cros

samedi 15 octobre 2011

Quelques photographies des derniers vernissages

Vernissage Sylvie Romieu à la Maison du Chevalier à Carcassonne, le 7 octobre 2011,
photographies Claudio Isgrò.
Voir article de l'Indépendant






Vernissage David Samblanet CMI à Malves-en-Minervois, le 14 octobre 2011,
photographies Patrick Herson, Jean-Jacques Béguin.
Voir article de la dépêche 






jeudi 6 octobre 2011

Exposition « 11 heures dans l’Aude-France et Turku-Finlande » au Château de Malves en Minervois.


Vernissage le vendredi 14 octobre à 18h30.

Dans le cadre des résidences « écriture de lumière », David Samblanet travaille depuis juillet 2009 sur un projet personnel intitulé « 11 heures dans l’Aude-France et Turku-Finlande ».
Comme le veut le principe de cette résidence, l’artiste mène son projet personnel en y associant un travail en milieu scolaire. Originalité de la démarche de David Samblanet : un projet sur 2 ans mettant en relation autour du chiffre 11 les étudiants de Turku, en Finlande, et les lycéens de Narbonne. En octobre et novembre 2011, le château de Malves accueillera l’intégralité de ce projet présenté pour la première fois dans son intégralité, et réunissant le travail de l’artiste et les créations des lycéens finlandais et français.
Exposition au Centre Méditerranéen de l'Image à Malves en Minervois
ouvert tous les jours, sauf lundi, de 14h30 à 18h30, médiation culturelle sur R.V.

http://www.graph-cmi.org/




Du 14 oct au 12 nov à Malves en Minervois




dimanche 18 septembre 2011

Un nouveau rendez-vous à ne pas manquer, exposition Sylvie Romieu - Maison du Chevalier à Carcassonne

Vernissage le 7/10/2011 à 18h de l'exposition de Sylvie Romieu à la Maison du Chevalier
à Carcassonne, cette exposition est une des onze manifestations programmées dans le cadre du parcours photographique « Entre dix et douze »,


On ne peut parler, chez Sylvie Romieu, de développement d’un thème, plutôt de modulations
(modules, non par hasard) dans un sens même musical. Le ton général est celui qui
tisse le journal intime (le présent du passé) à l’origine mythique en vue d’un retour halluciné
à l’heure du présent (le présent du présent). Défilent par fragment images de lieux
mentaux, d’objets évoqués, d’éclairs de la mémoire en un continu rebond d’échos. Leurs
dimensions plus souterraines et vrais, est celle de la suspension. Il y a de l’attente, il y a du
silence dans le tumulte. Et il faut laisser dissoudre ce qui doit être dissout. Même les fréquents
suggestifs flous dans la vision invitent à glisser dans le voyage de Sylvie, dans son
rythme de temps intérieur.
Dario Capello
écrivain et poète

En ces temps de misères omniprésentes, de violences aveugles, de catastrophes naturelles
ou écologiques, parler de beauté pourrait paraître incongru, inconvenant, voire provocateur,
presque un scandale. Mais en raison de cela même, on voit qu'à l'opposé du mal la beauté
se situe bien à l'autre bout d'une réalité à laquelle nous avons à faire face. Nous avons pour
tâche urgente, et permanente, de dévisager ces deux mystères qui constituent les extrémités
de l'univers vivant : d'un côté le mal ; de l'autre la beauté. Ce qui est en jeu n'est rien
moins que la vérité de la destinée humaine qui implique les données fondamentales de
notre liberté. Sylvie Romieu propose des oeuvres de vérité, efficaces et radicales. C’est un
éloge de pure beauté ! J'aime citer Dostoïevski : "La beauté sauvera le monde".
Jean-Marc TILCKÉ
Note Book 2011



Exposition visible jusqu'au 7 novembre 2011
Lieu : la Maison du Chevalier 56, rue Trivalle à Carcassonne (11) 
04 68 47 36 36

Vernissage aux Archives départementales de l'Aude de l' exposition Éric Sinatora

Quelques photographies du vernissage de l'exposition
des photographies d'Eric Sinatora, représentations photographiques du canal du midi, sont mises en perspective par Jean-Pierre Piniès.


Merci d'être venus aussi nombreux aux Archives départementales de l'Aude.


Cette exposition sera visible tous les jours à partir du 9 septembre et jusqu'au 28 octobre 2011.
Horaires : du lundi au jeudi : 8H30 à 17H30
vendredi : 8H30 à 16H30






lundi 22 août 2011

Entre dix et douze: Rendez-vous en septembre aux Archives départementa...

Entre dix et douze: Rendez-vous en septembre aux Archives départementa...: Les portiers d’eau Exposition de photographies d’Éric Sinatora mises en perspective par Jean-Pierre Piniès présentée aux Archives départem...

Rendez-vous en septembre aux Archives départementales de l'Aude

Les portiers d’eau
Exposition de photographies d’Éric Sinatora
mises en perspective par Jean-Pierre Piniès
présentée aux Archives départementales de l’Aude, Carcassonne,
vernissage le 13 septembre à 18h


Vigiles, au gré du destin

Des fauves aux verts, en passant par toutes les nuances de l’or que peut
enfermer une palette, la plupart des représentations photographiques du Canal du Midi s’inscrivent dans un camaïeu souvent mièvre et attendu. Outre la convention des couleurs, la deuxième règle est l’absence ou la disparition comme si, en ce lieu, aucune vie humaine n’avait jamais existé, si l’on excepte la présence un peu incongrue, figure incontournable du chromo, de quelque bateau de plaisance, comme si les hommes l’avaient fui, lui assignant maintenant le rôle de temple ou de séjour privilégié pour une méditation mélancolique. …/….
Jean-Pierre Piniès


du 9 septembre au 28 octobre 2011
Entrée libre du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30
et le vendredi de 8h30 à 16h30
Archives départementales de l’Aude
41, avenue Claude Bernard
11855 Carcassonne cedex 9
Tél.0468113154


Liens : http://www.photoeil-sud.fr




quelques photographies du vernissage de l'exposition Attila Farkas

Encore un beau vernissage à la galerie Espace d'Art de Rennes-les-Bains pour l'exposition d'Attila Farkas,




merci à tous et à ceux qui sont venus de loin voir les beaux paysages de notre région photographiés par Attila.

mardi 12 juillet 2011

Prochaine exposition du parcours photographique " Entre dix et douze " en août : Attila Farkas à Rennes-les-Bains

Vernissage le jeudi 11 août à 18h11
Attila FARKAS à la Galerie Espace d'Art à Rennes-les-Bains ,

Venez découvrir les photos des paysages visitées par Attila Farkas, un hymne à la lumière et aux couleurs du département de l'Aude mais aussi à la région du Languedoc-Roussillon. C'est  encore un autre regard qui vous attend, une autre altérité sur le parcours photographique « Entre dix et douze » qui tout au long de l'année 2011 célèbre la variété des écritures photographiques.  Il faut aussi venir pour le lieu, la galerie Espace d'Art de Rennes-les-Bains et leurs propriétaires, Mr et Mme Williamson qui oeuvrent depuis plusieurs années en organisant de nombreuses expositions, une belle initiative. 


Horaires, informations particulières,

Galerie Espace d'Art à Rennes-les-Bains

http://www.audeculture.com/
vendredi 12-samedi 13-dimanche 14 août -expo 14h-19h
vendredi 19-samedi 20-dimanche 21 août -expo 14h-19h
vendredi 26-samedi 27-dimanche 28 août -expo 14h-19h
©Attila Farkas




lundi 27 juin 2011

On recommence ! Vernissage 11 juillet au Domaine Sarrat de Goundy

Pour ceux qui n'ont pas pu venir , nous revernissons chez Olivier Calix au Domaine Sarrat de Goundy, le 11 juillet à 18h30 à l'occasion de la prolongation jusqu'au 30 août de l'exposition « La Part des Anges »  de Jean-Jacques Béguin.






jusqu'au 30 août  2011.
Horaires, informations particulières,
Domaine Sarrat de Goundy 46, avenue du Narbonne à Armissan
04 68 45 30 68
On désigne comme « la part des anges » l'évaporation de l'alcool des fûts au travers du bois ou lors des opérations de soutirages. 

Elle imprègne imperceptiblement les murs des caves et offre à ces lieux, leurs effluves si familières.
J'aimerai apporter par mes images, à leurs manières et en compagnie de ces divines émanations, un vertige modeste, un petit supplément d'ivresse à ceux qui fréquentent d'ordinaire les anges et les bouteilles du lieu.

cliquez lien article de presse.

vendredi 17 juin 2011

Les photographies du vernissage de l'exposition collective à la Maison de Région de Carcassonne

Madame Hélène Giral, Conseillère Régionale,  nous a honoré par sa présence.
Merci beaucoup d'avoir été aussi nombreux à assister hier soir au vernissage de la Maison de la Région à Carcassonne. S'il est vrai qu'un noyau dur suit le parcours photographique « entre dix et douze »,  nous constatons que de nouvelles personnes se rajoutent  chaque mois à notre promenade photographique sur le département de l'Aude.  Des contacts, des rendez-vous, des nouvelles rencontres ont couronné cette belle soirée.

exposition collective du  17 juin 2011 au 13 juillet 2011.

Horaires, informations particulières,
Maison de la Région, 26, rue Antoine Marty à Carcassonne 
04 68 11 17 35

Merci à Attila Farkas et Patrick Herson pour les photographies du vernissage.
Cliquez sur les photographies à droite, sur le widget animé Flickr.


facebook